Feeds:
Articole
Comentarii

Archive for Mai 2013

Ceva mai convingător decât „reproducerea integrală sau parțială, multiplicarea prin orice mijloace […], punerea la dispoziția publică […], stocarea permanentă sau temporară […] reprezintă o încălcare a legislației cu privire la protecția proprietății intelectuale”:

Quant à celui qui oserait dénaturer le sens de ce livre, renverser une des bases sur lesquelles il repose, obscurcir la clarté du texte ou jeter du doute sur un passage, par suite d’altérations ou de changements, par des extraits ou des résûmes; celui enfin qui se permettrait de l’attribuer à un autre auteur, qu’il soit l’objet de la colère divine et d’un prompt châtiment!

Puisse-t-il être accablé de calamités qui épuiseront sa patience et dont la pensée seule frappera son esprit de terreur! Qu’il devienne un exemple pour ceux qui savent, une leçon pour les intelligents, un signe pour ceux qui réfléchissent! Que Dieu lui retire tous les bienfaits dont il l’avait comblé! Que le créateur du ciel et de la terre lui enlève les facultés et les dons qu’il lui avait accordés, à quelque secte et à quelque opinion qu’il appartienne! Dieu est tout-puissant! Nous avons placé cette menace au début de ce livre, et nous l’avons répétée à la fin, pour qu’elle retienne celui qui pourrait céder à une pensée coupable ou qui succomberait à un désir criminel.

Qu’il redoute Dieu, son Seigneur, qui le voit! qu’il tremble devant l’avenir qui l’attend! car le temps est restreint, la distance est courte, et c’est vers Dieu qu’il faut retourner.

Din Al-Masudi, Les prairies d’or (Muruj adh-dhahab wa ma’adin al-jawahir, 947 AD), La societé asiatique, Paris, 1861, vol. 1, traducere de Barbier de Meynard și Pavet de Courteille.

În altă ordine de idei, recenziile se vor relua curând, promit.

Anunțuri

Read Full Post »